Chez Fernand

Bienvenue sur le blog de Fernand !

23 juil

Hollywood flash-back

Posted in Mes écrits on 23.07.15

Hollywood flash-backPeu d’entre vous connaissent Mamie Van Doren. Sachez cependant que cette époustouflante blonde platine dynamita les écrans de 1950 à 1960. Son livre raconte, avec une franchise qui souvent frôle l’impudeur, ses rencontres intimes et privilégiées avec Marilyn Monroe, Rock Hudson, Frank Sinatra, Howard Hugues, Warren Beatty, les Beatles et bien d’autres. Dès lors, cette surprenante autobiographie alterne avec une rare justesse de ton irrévérence et pathétique, drôlerie et profonde tristesse. Difficile de rester indifférent devant pareil déballage où toujours affleure une grande sensibilité (Aqui éditions, 98 francs).

Harrison Ford à la une

Harrison FordAlors que le troisième épisode des aventures d’Indiana Jones triomphe sur tous les écrans français, Harrison Ford est la troisième superstar hollywoodienne à faire l’objet d’une publication dans la collection Stars à la une, aux Éditions Sévigny (après Sean Connery, le père d’Indy, Mickey Rourke, et avant Tom Cruise). Une excellente occasion de découvrir cet acteur exceptionnel qui se fit connaître grâce à «American graffiti», mais aussi «Blade runner» et «La guerre des étoiles». Autant de films à inscrire au registre des plus grands succès de l’histoire du 7e art aux États-Unis. C’est l’écrivain spécialiste d’audiovisuel Jean-Jacques Je-lot-Blanc qui nous plonge dans cette quête de vérité d’un acteur discret, d’un séducteur au grand cœur. Prix : 68 francs.

Le tonde Lenne

Décidément, en voilà un qui ne chôme pas! A peine paru chez Veyrier, «Le sexe à l’écran dans les années 80», notre éminent collaborateur Gérard Lenne publie, coup sur coup, deux nouveaux ouvrages. Aux éditions du Griot, vient de paraître, «Je me souviens du cinéma» (89 francs). Fondé sur un principe d’écriture qui a fait ses preuves, l’auteur, en courtes notules, raconte ses souvenirs de cinéphile passionné, avec humour, tendresse et émotion. «Histoires du cinéma fantastique», édité chez Seghers au prix de 180francs, propose, en dix chapitres, un panorama exhaustif et personnel d’un genre qui, aujourd’hui, a acquis ses lettres de noblesse. Gérard Lenne connaît son sujet sur le bout des doigts, et sait nous faire partager son amour du vrai cinoche. Voilà deux bouquins à dévorer d’une seule traite!

Le scandale Marilyn

Le scandale MarilynIl était grand temps de mettre les pendules à l’heure quant à celle qui restera la plus grande star de tous les temps. Sandra Shevey brosse, révélations importantes et preuves à l’appui, un portrait revu et corrigé de Marilyn Monroe qui, tout au long de sa vie, fut maltraité, trahie et incomprise. Ivrogne, détraquée sexuelle, inconstante et névropathe, voilà comment elle nous fut le plus souvent dépeinte. Ce film super documenté rétablit enfin la vérité sur Marilyn la-star. A quand la canonisation? (Presses de la Renaissance, 120 francs).

Et aussi…

«Cher Joe Dassin» par Jacques Plait et Maryse Massiera (Ergo Press, 77 francs). «Le livre Guinness des records 1990» (Édition N° 1, 159 francs). «La mémoire du 20e siècle», ouvrage collectif sous la direction d’Ali Kadjar (Édition N° 1, 230 francs jusqu’à fin décembre, 280 francs à partir de janvier). «Zodiaque érotique», de Brigitte Lahaie, Sylvie Bar Bennett et Ariette Dugas (Ergo Press, 69 francs).

No Comments »

10 juil

Les introuvables du rire

Posted in Mes écrits on 10.07.15

Il fallait un éditeur ô combien culotté pour présenter au grand public, à un prix rigoureusement imbattable (59 francs, prix indicatif, une série de douze cassettes réunissant «les introuvables» du burlesque américain. Quel plaisir de retrouver les géants du rire que sont Harry Langdon, Fatty, Stan Laurel, Oliver Hardy, Carole Lombard, Mabel Normand et beaucoup d’autres encore. Ne vous en privez surtout pas et appelez tout de suite Scherzo au numéro vert (1) 05.00.59.50.

Peinture à l’huile

Cambriolage en pleine nuit dans une banlieue résidentielle. Tandis que le maître des lieux, Chris Van Meer, se livre à quelques jeux en compagnie d’une rousse au corps souple, deux malfrats photographient ses œuvres. Deux mois plus tard, une revue d’art annonce la découverte, à San Francisco, d’un peintre génial. Chris reconnaît avec stupeur son idée, son style, son concept. Un plagiat! Dès lors, tout va se désagréger pour Chris Van Meer. Voici une BD originale, une plongée dans les milieux de l’art. Le dessin de Goffin met en valeur une histoire écrite et réalisée en collaboration avec Schuiten et Benoît Peeters. Le plus étonnant est qu’elle s’inspire d’un fait divers : recevant le grand prix RTL de la BD 1989, Goffin a révélé qu’un peintre de ses amis a ainsi été plagié par… David Hockney lui-même! Ironiquement, c’est à celui-ci que l’album est dédié. «Plagiat!» par Goffin-Schuiten-Peeters, Les Humanoïdes associés, collection Le Pied jaloux, 65 francs.

Captain BloodCaptain Blood

Non, ce n’est pas le titre d’un remake du célèbre film avec Errol Flynn, mais celui de l’un des romans les plus forts de cette fin d’année. Captain Blood, le nom du héros donné par un père admirateur du célèbre comédien, est le gérant d’un immeuble à Los Angeles. Célibataire et jouisseur, il passe le plus clair de son temps à boire, à séduire les femmes, tout en restant fidèle à… sa sœur Iris, mais surtout à son désir de faire régner la justice au profit de la veuve et de l’orphelin. Ecrit par l’acteur et scénariste Michael Blodgett (les films de Russ Meyer et une centaine de téléfilms), ce thriller est considéré comme le meilleur de l’année par la critique américaine. Angoisse, violence et frissons garantis. «Captain Blood» (Editions Terrain Vague-Losfeld, 120 francs).

No Comments »